· 

Le Chamboule-tout ou le jeu de massacre

Le chamboule-tout, ou jeu de massacre est un jeu très ancien (puisqu'il date du moyen-âge) encore pratiqué de nos jour, dans les kermesses, les foires et qui consiste à dégommer une pyramide de boites de conserves vides en lançant des boules de chiffons.

Par extension, c'est également un "sport" typiquement français pratiqué par le plus grand nombre de concitoyens, bien aidés par la presse, et qui consiste à élire un Président pour mieux le dégommer pendant les cinq ans de son mandat.

Pour ne parler que des trois dernières victimes en date, on peut citer le Sarko-bashing, le Hollande-bashing-doublé-de-trahison-des-siens, et aujourd'hui nous pouvons observer le Macron-bashing qui n'a rien à envier à ses prédécesseurs.

On peut penser que c'est une façon "soft" de rejouer le 21 janvier 1793 si l'on écoute bien les slogans de ces chantres de la démocratie participative que sont les gilets jaunes :

"Macron démission !" 

"Tous Pourris !" 

"Y en a pas un pour racheter l'autre !"

"Le peuple aura ta peau !"

Etc... et autres joliesses du genre entonnées sur les ronds-points de France et de Navarre.

C'est une conception de la démocratie issue de la guillotine et de la Terreur.

On vote, un élu est désigné pour un temps donné, avec des contrôles, des contre-pouvoirs.

On pourrait le laisser travailler, tout en étant vigilant, et au terme de son mandat, si on est satisfait, il continue ; sinon, il sort.

En fait c'est ça la démocratie !

Eh bien non !

Cette démocratie-là est contestée, battue en brèche !

Certains, et pas les plus nombreux, non, ceux qui gueulent le plus fort, la foule hurlante, braillarde et terrifiante dans ce qu'elle a de plus incontrôlable, de plus démesurée, de plus stupide, irréfléchie veut tout casser et mettre en place un système déjà pratiqué, qui conduit au chaos et à l'instabilité :

le RIC ou RIP.

Ces fous aventuriers de la République rêvent de rejouer, avec le Président Macron, le 21 janvier 1793.

Mais comme ils ont oublié l'histoire, ils ont aussi oublié que tous les

Maxime Nicolle, Maxime Drouet, Ingrid Levasseur, Priscilla Ludovsky et Jacline Mouraud

de l'époque, les  Robespierre, Danton, Marat, Saint-Juste ont tous été guillotinés, aussi !

Écrire commentaire

Commentaires: 0