· 

J'ai honte !

Dans les profanations de Illan Halimi, de Simone Veil, des synagogues, des sépultures ; dans les graphs abjects sur des vitrines de magasin ; dans les mots vomis sur des pages Facebook ; dans la bouche de négationnistes, de complotistes et d'imbéciles demeurés, la peste brune, dans ce qu'elle a de plus ignoble ressurgit.

J'ai honte et j'ai très envie de demander pardon à toutes les juives et tous les juifs du monde.
Je suis effondré de voir ressurgir ces monstres antisémites, partout dans le monde, mais surtout dans mon pays.

Dans mon Pays ! la France, où je ne pensais pas que ça puisse remonter du tréfond des années trente. 

La parole, la pire , s'est libérée en particulier grâce aux réseaux sociaux et ces idées monstrueuses qui, en fait, n'avaient jamais complètement disparu et étaient tapies dans l'ombre, n'attendant que le premier signal, la première faille, la première faiblesse déguisée en liberté d'expression laxiste pour renaître.

Ces idées attendaient que la "bien-pensance" et le "vivre-ensemble" naïfs et utopiques endorment les consciences pour ressortir aussi fortes que jamais.

On a laissé faire , laissé dire, toléré en croyant qu'il s'agissait d'un épiphénomène. 

On a fermé les yeux, dans un laxisme coupable.

Il faut réagir vite, fort et fermement.

La Justice de mon pays doit être implacable.

L'antisémitisme est un délit grave qu'il convient de combattre sans jamais baisser la garde.

Il y va de notre honneur de français et de notre dignité d'être humain.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0